La Russie attend son navire Mistral pour début 2015

  • A
  • A
21 partages

INTERVIEW E1 - Alexandre Orlov, ambassadeur de Russie à Paris, est revenu sur Europe 1 sur l'affaire des navires Mistral.

"On l'a commandé, on l'a payé, on l'attend". Alexandre Orlov, ambassadeur de Russie à Paris, est revenu vendredi sur Europe 1 sur l'affaire des navires Mistral, ces deux porte-hélicoptères commandés à la France par Moscou. Le premier navire a beau être terminé, sa livraison a été suspendue par Paris.

>> LIRE AUSSI - La livraison du Mistral à la Russie reportée "jusqu'à nouvel ordre"

Un délai "pas encore expiré". "On ne renonce pas", a assuré Alexandre Orlov. "Je ne vais pas révéler tous les secrets, mais le délai prévu par le contrat n'est pas encore expiré. On a encore quelques temps", a-t-il souligné, indiquant qu'il s'agissait "plutôt" d'une question de "semaines" que de mois, évoquant le début de l'année 2015.

L'interview complète d'Alexandre Orlov sur Europe 1 :



Vers une nouvelle guerre froide avec la Russie ?par Europe1fr

"Notre attitude est sereine". Dans cette affaire, "notre attitude est très sereine, très calme", a-t-il ajouté. Le "Mistral n'est pas une arme de guerre, ces bateaux-là ne vont pas renforcer les rapports de force dans le monde". "Si ces bateaux sont livrés, nous serons heureux. S'ils ne sont pas livrés, si on est remboursés, on sera heureux aussi", a affirmé l'ambassadeur, pour qui "la France doit maintenant prendre sa décision". 

>> LIRE AUSSI - Mistral : Moscou n'envisage pas de sanction " pour l'instant"