La Corée du Nord a lancé une fusée longue portée

  • A
  • A
La Corée du Nord a lancé une fusée longue portée
@ KOREA POOL / AFP
224 partages

La fusée a été tirée vers 09 heures heure locale depuis la base de lancement de missiles Dongchang-ri, dans le nord-ouest de la Corée du Nord.

La Corée du Nord a lancé une fusée de longue portée dimanche matin en dépit des avertissements des Etats-Unis et de la Corée du Sud, a annoncé le ministère sud-coréen de la Défense. La fusée a été tirée vers 09h (00h30 GMT) depuis la base de lancement de missiles Dongchang-ri, dans le nord-ouest de la Corée du Nord, a déclaré un porte-parole du ministère. Une présentatrice de la télévision officielle a annoncé que ce tir, ordonné personnellement par le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, avait permis "de placer avec succès notre satellite d'observation de la Terre Kwangmyong 4 (...) en orbite".



Le tir nord-coréen est "absolument intolérable", a immédiatement réagi le Premier minsitre Japonais, Shinzō Abe, jugeant qu'il s'agissait d'une "nette violation" des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU.

Un cadeau d'anniversaire ? La Corée du Nord avait précédemment indiqué qu'elle procéderait au lancement entre les 8 et 25 février, autour de l'anniversaire, le 16, de l'ancien président Kim Jong-Il, père de l'actuel dirigeant Kim Jong-Un. La Corée du Nord affirme que son programme spatial a des visées purement scientifiques, mais les Etats-Unis et leurs alliés, dont la Corée du Sud, estiment qu'il s'agit d'un essai mené dans le cadre du développement d'un missile balistique intercontinental capable de frapper les Etats-Unis.

Un test de missile balistique représenterait "un nouvel acte déstabilisateur et provocateur", ont souligné vendredi le président américain Barack Obama et son homologue chinois Xi Jinping. Ce lancement constitue une nouvelle violation nord-coréenne des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU à la suite du 4e et dernier test nucléaire de Pyongyang, le 6 janvier.