Alpinisme : la première femme ayant gravi l'Everest est morte

  • A
  • A
Alpinisme : la première femme ayant gravi l'Everest est morte
Junko Tabei avait gravi l'Everest en 1975 et accompli l'exploit des "sept sommets" en 1992. @ DEVENDRA M SINGH / AFP
Partagez sur :

La Japonaise Junko Tabei est morte jeudi dernier d'une cancer dans un hôpital près de Tokyo.

Elle a été la première à marcher sur le toit du monde en 1975. L'alpiniste japonaise Junko Tabei, qui a aussi été la première à accomplir l'exploit des "sept sommets", est morte jeudi dernier à l'âge de 77 ans, rapporte l'agence Associated Press. Elle a succombé à un cancer dans un hôpital près de Tokyo. 

L'Everest ? "Ce n'est qu'une montagne". C'est en 1975, à l'âge de 35 ans, que Junko Tabei gravit l'Everest qui culmine à la frontière entre la Chine et le Népal à 8.848 m d'altitude, 22 ans après le premier homme, Edmund Hillary, qui l'avait dompté en 1953. Mais, modeste, la Japonaise avait expliqué dans une entrevue accordée au magazine Sports Illustrated en 1996 qu'elle n'avait été que la 36ème personne à atteindre le sommet de cette montagne mythique. Et de relativiser cette accession : "Je ne comprends pas pourquoi les hommes font tout ce tapage sur l'Everest, ce n'est qu'une montagne".



Elle a continué à grimper malgré son cancer. En 1992, Junko Tabei avait aussi réussi à être la première femme à accomplir les "sept sommets", défi d'alpinisme qui consiste à gravir les sept montagnes les plus élevées des sept continents. L'intrépide Japonaise aurait escaladé des montagnes dans plus de 60 pays. Et la découverte de son cancer il y a quatre ans ne l'aurait pas empêché de continuer son activité, selon la chaîne de télévision NHK.