Journalistes tués en direct : la Maison-Blanche relance le débat sur les armes

  • A
  • A
Journalistes tués en direct : la Maison-Blanche relance le débat sur les armes
@ JEWEL SAMAD / AFP
Partagez sur :

Barack Obama estime que le Congrès doit légiférer sur le contrôle des armes aux Etats-Unis. "Des mesures de bon sens", assure la Maison-Blanche. 

La Maison-Blanche a une nouvelle fois appelé mercredi le Congrès à légiférer pour mieux encadrer la vente et l'utilisation des armes à feu aux Etats-Unis après la mort de deux journalistes abattus en direct

"Des mesures de bon sens que seul le Congrès peut prendre". Le président américain Barack Obama a exprimé à de nombreuses reprises sa frustration face à l'absence d'avancées sur le contrôle des armes aux Etats-Unis. Déplorant une "fusillade tragique", son porte-parole Josh Earnest a souligné que le Congrès pouvait prendre des mesures de bon sens pour limiter ce genre de drames "beaucoup trop fréquents".

"Si aucune loi ne mettra fin à toutes les violences dans ce pays, il y a des mesures de bon sens que seul le Congrès peut prendre et dont nous savons qu'elles auraient un impact tangible", a-t-il souligné. "Le président continue à croire que c'est ce que les (élus du Congrès) devraient faire", a ajouté le porte-parole. 

Après Newtown, le "jour de honte de Washington". Après une fusillade particulièrement sanglante en 2012 dans une école à Newtown, où 20 enfants avaient été abattus, Barack Obama avait lancé un vibrant appel au Congrès à agir. A peine quatre mois plus tard, les élus sonnaient le glas d'une réforme. Le président des Etats-Unis avait alors dénoncé "un jour de honte pour Washington", pointant du doigt le lobby des armes, la puissante NRA (National Rifle Association).

Abattus par un ex-journaliste. Une reporter et un caméraman de la chaîne de télévision locale de WDBJ-TV, dans l'Etat de Virginie, ont été abattus par balles lors d'un direct mercredi matin. Le tireur présumé, un ancien journaliste de la chaîne a filmé son forfait. Blessé par balles au terme d'une course poursuite sur autoroute, l'homme a succombé à ses blessures quelques heures plus tard.