Jour d'élection, jour de basket pour Obama

  • A
  • A
Jour d'élection, jour de basket pour Obama
Barack Obama à son arrivée à Fort McNair, avant de se lancer dans une partie de basketball.@ NICHOLAS KAMM / AFP
Partagez sur :

Superstition ou moyen de décompression ? Comme lors de chaque élection, le président américain Barack Obama a retrouvé ses proches pour une partie de basket.

48 HEURES 100% USA

Barack Obama a sacrifié mardi, jour d'élection, à un rituel qui touche à la superstition : il est allé jouer au basket. Quelques heures après le début du scrutin visant à désigner son successeur - Hillary Clinton ou Donald Trump - le président américain a rejoint Fort McNair, base militaire de la banlieue de Washington, pour une partie avec des amis. 

C'est dans ce lieu qu'il s'était blessé à la lèvre en jouant au basket fin 2010. Il a depuis considérablement ralenti sa pratique de ce sport, lui préférant les joies plus paisibles du golf. Pourtant, le président américain a un vrai talent à faire valoir, comme ici face à l'ancien joueur NBA Clark Kellog :

Une tradition qui lui a porté chance. En 2008 comme en 2012, Barack Obama avait joué au basket le jour même de l'élection, dans son fief de Chicago, pour tromper l'attente. Il avait observé le même rituel durant le long processus des primaires à l'investiture démocrate qui l'avait opposé à Hillary Clinton.

Le respect scrupuleux de cette tradition lui a, jusqu'ici, porté chance. Reste à savoir si elle fonctionne aussi pour d'autres que lui. Et si, comme il le souhaite, Hillary Clinton lui succédera à la Maison-Blanche.