Jean Jouzel : Trump pourrait "être dangereux pour l'avenir de la planète"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Selon le climatologue, invité lundi sur Europe 1, le milliardaire américain pourrait être un danger pour le climat.

INTERVIEW

Le réchauffement climatique n'existerait pas pour le candidat à la présidence des Etats-Unis Donald Trump, qui y voit plutôt... une invention des Chinois. Invité dans l'émission Il n'y en a pas deux comme elle, le climatologue Jean Jouzel a effectué une petite mise au point.

"Trump est climato-sceptique parce qu'ultra-libéral". Le réchauffement climatique "n'a rien à voir avec les Chinois évidemment. D'ailleurs, les Chinois prennent la lutte contre le réchauffement climatique beaucoup plus au sérieux que Donald Trump mais s'il est climato-sceptique, c'est avant tout parce qu'il est ultra-libéral. Il ne souhaite pas qu'il y ait des contraintes liées à un réchauffement climatique qu'il faut limiter."

"Obligé de respecter les accords". Et le climatologue d'affirmer que le milliardaire devenu président pourrait effectivement être "dangereux pour l'avenir de la planète." Toutefois, le spécialiste nuance : "Je pense qu'il serait obligé de continuer à respecter les accords, tout simplement parce que la Chine va de l'avant et que le leadership planétaire viendra par la pays ou le groupe de pays qui luttera contre le réchauffement climatique."