Israël : un ministre souhaite priver les détenus du Hamas de Mondial de foot

  • A
  • A
Israël : un ministre souhaite priver les détenus du Hamas de Mondial de foot
Le ministre estime que "ceux qui ont choisi de se mettre en marge de la famille des nations en soutenant le terrorisme ne peuvent pas profiter d'une compétition sportive réunissant les peuples" (image d'illustration). @ JACK GUEZ / AFP
Partagez sur :

Le ministre israélien de la Sécurité intérieure souhaite appliquer cette mesure "tant que nous avons des Israéliens otages et des corps de soldats dans la bande de Gaza".

Le ministre de la Sécurité intérieure israélien Gilad Erdan a indiqué dimanche vouloir interdire aux détenus palestiniens appartenant au mouvement islamiste Hamas de regarder les matches de la prochaine Coupe du monde de football.

Pas de "compétition sportive réunissant tous les peuples" pour les membres du Hamas. "Je n'ai pas l'intention de laisser les membres du Hamas détenus dans nos prisons profiter des matches du Mondial tant que nous avons des Israéliens otages et des corps de soldats dans la bande de Gaza", a affirmé Gilad Erdan dans un entretien au site d'information israélien YNet.

Tous les détenus ont le droit de regarder la télévision selon le règlement pénitentiaire mais Gilad Erdan fait actuellement vérifier par ces services si un changement de cette disposition est légal d'ici le début du Mondial en Russie le 14 juin. "Ceux qui ont choisi de se mettre en marge de la famille des nations en soutenant le terrorisme ne peuvent pas profiter d'une compétition sportive réunissant les peuples", a ajouté le ministre.

Deux dépouilles de soldats et deux civils présumés détenus par le Hamas. Les dépouilles de deux soldats israéliens, Oren Shaoul et Hadar Goldin, tués durant la guerre de 2014 à Gaza sont aux mains du Hamas. Par ailleurs, deux civils israéliens, tous deux déclarés mentalement instables, sont présumés vivants et sous le contrôle de ce mouvement à Gaza. Il s'agit d'Avera Mengistu, un juif d'origine éthiopienne et de Hisham Al-Sayed, un bédouin musulman. Environ 6.500 Palestiniens sont détenus dans les prisons israéliennes, selon le Club des prisonniers palestinien.