Iran : neuf morts dans des troubles nocturnes dans la région d'Ispahan

  • A
  • A
Partagez sur :

Parmi eux, six manifestants ont été tués alors qu'ils prenaient d'assaut un poste de police. 

Neuf personnes, dont six manifestants, un adolescent, un policier et un membre des Gardiens de la révolution (l'armée d'élite du régime) ont été tuées dans la nuit dans le centre de l'Iran  lors de violences liées au mouvement de contestation qui secoue le pays depuis jeudi, a rapporté mardi la télévision d'Etat.

Assaut d'un poste de police. Les six manifestants ont été tués dans des affrontements avec les forces de l'ordre alors qu'ils tentaient de prendre d'assaut un poste de police de la ville de Qahderijan, dans la province d'Ispahan, a précisé la source. Un adolescent de 11 ans a été tué et son père blessé par des tirs de manifestants à Khomeinyshahr alors qu'ils passaient près d'un rassemblement. Un jeune membre des Gardiens de la révolution a par ailleurs été tué et un autre blessé par des tirs de fusil de chasse à Kahriz Sang.

21 morts depuis jeudi. Les autorités avaient en outre déjà fait état lundi soir de la mort d'un policier, tué par des tirs d'arme de chasse à Najafabad. Une centaine de personnes ont par ailleurs été arrêtées lundi soir dans la province d'Ispahan, selon la télévision d'Etat. Au total, 21 personnes ont été tuées depuis le début des manifestations contre les difficultés économiques et le pouvoir, qui ont débuté jeudi à Machhad, deuxième ville du pays.