Irak : plus de 75 corps découverts dans un nouveau charnier

  • A
  • A
Irak : plus de 75 corps découverts dans un nouveau charnier
De nombreux charniers ont déjà été mis au jour en Irak.@ Marwan IBRAHIM / AFP
Partagez sur :

Un nouveau charnier a été découvert en Irak, renfermant les cadavres de plus de 75 personnes, mains liées et abattues par balles, sans doute par Daech.

Un charnier renfermant les restes de dizaines de civils et membres des forces de sécurité apparemment exécutés par des djihadistes a été découvert dans la province de Kirkouk, au nord de Bagdad. "Des habitants et des bergers des environs ont guidé les forces de sécurité vers ce charnier qui semble renfermer les restes de plus de 75 civils et membres des forces de l'ordre", a rapporté vendredi Rakan Saïd al-Joubouri, le gouverneur de la province de Kirkouk.

Les mains liées par des menottes en plastique. Les victimes "ont été sauvagement exécutées par les djihadistes qui occupaient la zone de Hawija", l'un des derniers centres urbains tenu par le groupe Etat islamique (EI) en Irak, et repris en octobre, a-t-il ajouté. Elles avaient les mains liées par des menottes en plastique et avaient été abattues par balles, a précisé le gouverneur.

Fosses communes. Il s'agit, selon lui, du "quatorzième charnier découvert" dans la zone. Il se trouve près du village de Ryadh, à 45 kilomètres à l'ouest de Kirkouk. D'autres pourraient encore être découverts car, dans les villages des environs, de nombreux habitants font état de proches disparus, notamment des membres des forces de l'ordre, et probablement exécutés par les djihadistes, a-t-il ajouté. Au fur et à mesure de leur avancée, les forces irakiennes ont découvert des dizaines de fosses communes renfermant des centaines de corps dans différentes régions d'Irak.