Irak : attaque dans une centrale électrique, sept morts

  • A
  • A
Irak : attaque dans une centrale électrique, sept morts
L'explosion s'est déroulée près de Bagdad (photo d'illustration). @ SABAH ARAR / AFP
Partagez sur :

"Trois kamikazes portant des ceintures d'explosifs et armés de grenades" se sont infiltrés sur le site. Douze personnes ont par ailleurs été blessées. 

Des hommes armés ont attaqué samedi une centrale électrique au nord de Bagdad, faisant sept morts et 12 blessés, a indiqué un responsable des services de sécurité irakiens.

Deux assaillants abattus. "À 2 heures du matin (23 heures GMT), trois kamikazes portant des ceintures d'explosifs et armés de grenades se sont infiltrés sur le site de la centrale de Samarra", à une centaine de kilomètres au nord de Bagdad, a rapporté cet officier sous couvert de l'anonymat. "Ils ont attaqué les employés de la centrale, en tuant sept et en blessant 12, selon un premier bilan", a-t-il ajouté. Deux des assaillants "ont été abattus et les employés ont été évacués" après l'intervention des forces de sécurité.

Le mode opératoire de l'EI. Cette attaque intervient au premier jour des célébrations pour les chiites d'Irak de la fête musulmane de l'Aïd al-Adha. Elle n'a pas été revendiquée dans l'immédiat, mais elle rappelle le mode opératoire du groupe ultraradical sunnite Etat islamique (EI). En 2014, l'EI s'emparait lors d'une offensive fulgurante de près d'un tiers de l'Irak face à des troupes en pleine débandade. Il a depuis largement reculé et ne tient plus que deux poches dans le pays. L'organisation djihadiste mène toutefois régulièrement des attaques dans des villes reprises par les autorités irakiennes.