Indonésie : des débris d'avion repérés dans une zone montagneuse

  • A
  • A
Indonésie : des débris d'avion repérés dans une zone montagneuse
@ Photo d'illustration AFP
Partagez sur :

INDONÉSIE - Un avion effectuant des recherches pour retrouver l'ATR 42 a repéré des débris d'avions dans une zone montagneuse. Des équipes de secours sont en route. 

L'espoir s’amenuise pour les proches des 54 personnes à bord de l'avion ATR 42. Des débris d'avion ont été repérés lundi par un avion indonésien effectuant des recherches pour retrouver l'appareil disparu dimanche. L'ATR 42 s'est abîmé dimanche dans une zone montagneuse isolée de la province orientale de Papouasie. Des équipes de secours sont en route. 

"Ce matin de bonne heure, un avion a emprunté la route et repéré des débris près d'Oksibil, mais nous voulons vérifier à nouveau maintenant", a déclaré à l'AFP un porte-parole du ministère des Transports, J.A. Barata.

L'appareil, floqué Air Trigana, avait décollé dimanche avec 54 personnes, avant de perdre le contact dimanche avec le contrôle aérien au-dessus d'une région montagneuse de la province de Papouasie. L'ATR 42 de la compagnie Trigana Air a perdu le contact juste avant 15 heures, heure locale, après son décollage de l'aéroport de Sentani, dans la capitale de la province, Jayapura. L'avion, qui se rendait à Oksibil, transportait 44 adultes, cinq enfants et cinq membres d'équipage. Il volait depuis une trentaine de minutes au moment de sa disparition. L'épave de l'appareil aurait été retrouvée par des villageois de la province orientale de Papouasie en Indonésie.

420.000 euros à l'intérieur. Selon un responsable lundi matin, l'avion qui s'est écrasé transportait environ 6,5 milliards de roupies en liquide, soit 420.000 euros. Cet argent était destiné à être "distribué à des familles pauvres de la province de Papouasie", selon cette même source. Quatre employés de la poste de Jayapura accompagnaient ces fonds. 

Des conditions "pas propices aux recherches". Dimanche, le porte-parole du ministère avait confirmé que l'appareil avait perdu tout contact avec les contrôleurs aériens, précisant qu'il était censé atterrir à Oksibil juste après 15h. "La météo est très très mauvaise là bas. Il fait très sombre et c'est très nuageux. Les conditions ne sont pas propices aux recherches. La zone est montagneuse", a-t-il ajouté. 

Une compagnie bannie dans l'UE. Air Trigana est une petite compagnie fondée en 1991. Ses avions desservent une quarantaine de destinations intérieures. Elle figure sur une liste noire l'interdisant de vol dans l'Union européenne. La compagnie a connu 14 incidents depuis son lancement, selon le Réseau de sécurité aérienne, qui répertorie les accidents aériens. L'Indonésie elle-même a un piètre bilan en matière de sécurité aéronautique. En décembre, un avion de la compagnie AirAsia parti de Surabaya à destination de Singapour s'est abîmé en mer de Java, faisant 162 morts.