Séisme de magnitude 6,0 en Italie : au moins 247 morts

  • A
  • A
Séisme de magnitude 6,0 en Italie : au moins 247 morts
@ FILIPPO MONTEFORTE / AFP
Partagez sur :

Un puissant séisme a frappé le centre de l'Italie tôt mercredi. On compte au moins 247 morts.

L'ESSENTIEL

Les recherches d'éventuels survivants pris au piège des décombres continuent jeudi matin, 24 heures après le puissant séisme qui a frappé le centre de l'Italie et fait au moins 247 morts. Dans la nuit de mardi à mercredi, il a secoué le centre de la péninsule italienne vers 3h30, et a été ressenti à Rome. La magnitude de ce tremblement est estimée à 6.2, selon l'Institut américain de géologie (USGS), ou à 6.0 selon son équivalent italien.

Les principales informations à retenir :

- Décès confirmé d'au moins 247 personnes

- Des bâtiments se sont écroulés, faisant des blessés

- Les recherches de survivants sont en cours

- Les communes d'Accumoli et d'Amatrice très touchées

Au moins 247 morts. Ce séisme, de magnitude 6.0 qui a partiellement détruit au moins trois villages dans une région montagneuse au nord-est de Rome, a fait 247 morts, a indiqué le chef de la protection civile, Fabrizio Curcio, interrogé par la Rai, la télévision publique italienne. La protection civile italienne n'a pas donné d'estimations concernant les disparus, mais beaucoup d'habitants et de touristes manquaient encore à l'appel. Des camps ont été installés à proximité des communes les plus touchées pour accueillir quelque 2.500 personnes, désormais sans toit.

italie1280 (1)

@ Capture USGS


Des blessés et des dégâts. Le chef italien de la protection civile Fabrizio Curcio, a fait état d'un "séisme sévère" ayant fait des "blessés" et "plusieurs bâtiments détruits". Joint par Europe 1 depuis la commune de Montegiorgio, Alessandra raconte qu'elle et sa famille ont été réveillés dans la nuit : "on est tous sortis dehors dans la rue, on a à peine eu le temps. J’ai eu quelques problèmes à la maison au niveau des fondations, des fissures". Inquiète, elle ne parvient pas à joindre ses proches, domiciliés dans une commune voisine. "Nous n’arrivons à joindre personne, là-bas nous avons de la famille, mais il y a des difficultés pour y aller. La route est détruite. Il y a des gens coincés dans les décombres". 

Des habitants prisonniers des décombres. "On entend des voix provenant des décombres", a indiqué le maire d'Amatrice Sergio Pirozzi, ajoutant que le village située à 40 km au sud de Norcia avait été partiellement détruit et que des habitants étaient bloqués sous les décombres. Les voies d'accès à ce village de quelque 2.600 habitants, mais qui est aussi un lieu touristique prisé, sont bloqués, a-t-il précisé, lançant un appel aux secouristes pour dégager les routes. Les pompiers ont du mal à arriver dans cette zone montagneuse. 

italie2

Des secouristes s'assurent que personne n'est coincé dans les décombres. FILIPPO MONTEFORTE / AFP


Les dégâts compliquent les premiers secours. Un pont effondré, ou encore une église détruite... à Amatrice, le premier bilan matériel transmis par la Croix Rouge locale à la Repubblica est lourd et complique le travail des premiers secours sur place. Le quotidien italien signale également l'effondrement du Campanile de Norcia et l'évacuation de l'hôpital d'Amandoli. Sur Twitter, le chef du gouvernement italien Matteo Renzi fait savoir que des renforts ainsi que l'armée sont en train d'être déployés dans les zones touchées. La province de Rieti fait également un appel au don du sang dans un tweet. "En raison du tremblement de terre survenu cette nuit, le don de sang de tous groupes est urgent."



Les communes d'Accumoli et d'Amatrice très touchées. "J'ai senti une énorme secousse qui a complètement ouvert le mur où se trouvait la tête du lit", témoigne pour sa part Sabrina, journaliste se trouvant à Accumoli. La ville d'Amatrice serait détruite aux trois-quart d'après le maire de la commune. Elle est alors descendue en catastrophe dans la rue avec ses enfants. Sur Twitter, plusieurs personnes indiquent que les communications téléphoniques sont perturbées en Italie. Un numéro d’urgence a été mis en place : (+39) 800 890 800. Pour faciliter les communications, le Consiglio Nazional Geologi conseille aux Italiens d'ouvrir leurs connexions Wi-Fi afin que tout le monde puisse s'y connecter sans mot de passe. 



Plusieurs répliques dans la nuit. L'institut italien de sismologie a enregistré 60 répliques dans les autre heures qui ont suivi le séisme. L'une, de magnitude de 3,9, a été ressentie dans la province de Pérouse et une autre de magnitude 5,3 ressentie vers 4h30 dans la capitale italienne, faisant trembler les palais de la ville éternelle. Un précédent séisme de magnitude 6,3, également ressenti en pleine nuit dans la capitale italienne, avait fait plus de 300 morts dans la région de L'Aquila (centre) le 6 avril 2009. Mais l'épicentre était située tout près de la ville de L'Aquila, chef-lieu important de la région, ce qui n'est pas le cas cette fois, a indiqué le chef de la protection civile italienne.

La France se dit solidaire de l'Italie. Le président François Hollande a exprimé, dans un communiqué, "la solidarité et l’affection de tout le peuple français". "La France se tient prête à apporter aux autorités italiennes tout le soutien qui pourrait s'avérer nécessaire dans les heures et les jours qui viennent", précise-t-il.