Hollande et Erdogan appellent à "une reprise des négociations inter-syriennes"

  • A
  • A
Hollande et Erdogan appellent à "une reprise des négociations inter-syriennes"
François Hollande et Recep Tayyip Erdogan lors de la COP21.@ AFP
Partagez sur :

Le président turc Recep Tayyip Erdogan et François Hollande ont appelé à une "une reprise des négociations inter-syriennes".

Le président François Hollande et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan ont appelé jeudi à "une reprise des négociations inter-syriennes", a annoncé l'Elysée dans un communiqué après un entretien téléphonique entre les deux présidents.

Transition politique. Hollande et Erdogan "appellent tout deux à une reprise des négociations inter-syriennes". Ils se sont également accordés sur la "nécessaire mise en oeuvre de la résolution 2254 du Conseil de sécurité et du communiqué du groupe international de soutien à la Syrie adopté le 11 février à Munich, notamment sur le volet humanitaire". François Hollande a également "insisté sur l'importance de mettre en oeuvre un processus de transition politique crédible", selon le communiqué.

"Préoccupation de la France". François Hollande a également fait part à son homologue de "la très grande préoccupation de la France face à la dégradation de la situation à Alep où la poursuite des bombardements du régime et de ses alliés aggrave les souffrances de la population". Dans cette région, l'aviation russe soutient une offensive du régime de Bachar al-Assad pour reprendre la ville, et la Turquie bombarde des milices kurdes.

Lutter contre le terrorisme. Les deux chefs d'Etat s'accordent sur la nécessité d'aboutir à une issue au conflit syrien mais aussi "une détermination commune à combattre le terrorisme" alors qu'un attentat à la voiture piégée a fait 28 morts à Ankara. Le président Hollande a adressé ses condoléances à son homologue après avoir dénoncé la veille un "odieux attentat".