Harcèlement sexuel : le magnat d'Hollywood Weinstein licencié

  • A
  • A
Partagez sur :

Le producteur américain Harvey Weinstein est accusé d'avoir profité de sa position pour harceler sexuellement plusieurs femmes parmi lesquelles des actrices vedettes.

Le producteur américain Harvey Weinstein, accusé de harcèlement sexuel, a été licencié dimanche par le conseil d'administration de la maison de production qu'il a co-fondée. "A la lumière de nouvelles informations qui ont éclaté ces derniers jours sur la mauvaise conduite de Harvey Weinstein, les directeurs de la Weinstein Company ont décidé, et ont informé Harvey Weinstein, que son travail à la Weinstein Company était terminé, avec effet immédiat", est-il annoncé dans un communiqué cité par les médias américains.

Accusé notamment par Judd et McGwan. Le licenciement de Harvey Weinstein, un des producteurs les plus puissants d'Hollywood, intervient trois jours après la publication dans le New York Times d'une enquête révélant une série d'accusations de harcèlement sexuel à son encontre. Le producteur est accusé par plusieurs femmes, dont les actrices vedettes Ashley Judd et Rose McGowan d'avoir tenté d'obtenir d'elles des massages, de les avoir forcées à le regarder nu ou d'avoir promis de favoriser leur carrière contre des faveurs sexuelles. Il avait présenté jeudi ses excuses et déclaré se mettre en "congé".

Dans un communiqué, Harvey Weinstein a déclaré respecter toutes les femmes, plaidant pour une seconde chance, tout en admettant qu'il "avait beaucoup à faire pour le mériter". Cinq des neuf membres du conseil d'administration de la Weinstein Company, tous des hommes, ont démissionné en raison du scandale.