Harcèlement sexuel : démission d'un ministre écossais

  • A
  • A
Harcèlement sexuel : démission d'un ministre écossais
Le ministre chargé de la Petite enfance écossais a démissionné samedi admettant avoir eu un "comportement inapproprié". (Illustration)@ AFP
Partagez sur :

Le ministre chargé de la Petite enfance écossais a démissionné samedi admettant avoir eu un "comportement inapproprié".

Un ministre du gouvernement régional écossais a démissionné samedi, admettant avoir eu un "comportement inapproprié". Une nouvelle tête qui tombe dans le scandale de harcèlement sexuel qui touche la classe politique britannique.

"Je pensais juste faire de l'humour ou tenter d'être amical". Dans un communiqué, le ministre chargé de la Petite enfance, Mark McDonald, présente ses excuses "sans réserve à toute personne que j'ai contrariée ou qui a pu trouver mon comportement inapproprié". "Certaines de mes actions antérieures ont été considérées comme inappropriées. Alors que je pensais juste faire de l'humour ou tenter d'être amical, mon comportement peut avoir mis mal à l'aise ou conduire à s'interroger sur mes intentions", écrit le ministre démissionnaire.Il dit espérer que sa démission épargnera à une femme ou à sa famille d'être l'objet d'une attention "indue et injustifiée". Un porte-parole du gouvernement a confirmé la démission de Mark McDonald, membre du Parti national écossais (SNP) de la Première ministre Nicola Sturgeon.

Le ministre de la Défense britannique a démissionné. Un scandale de harcèlement sexuel secoue la classe politique britannique, dans le sillage de l'affaire Harvey Weinstein, le producteur déchu de Hollywood. Il a notamment emporté mercredi le ministre britannique de la Défense Michael Fallon, poids lourd du gouvernement de Theresa May qui a démissionné après avoir été accusé d'avoir posé sa main sur le genou d'une journaliste au cours d'un dîner lors du congrès du Parti conservateur en 2002. "Certaines choses que j'ai entendues au cours de la semaine écoulée sont tellement dégoûtantes que j'ai honte que celui puisse arriver au sein du Labour", a estimé sur la BBC Emily Thornberry, responsable des Affaires étrangères au sein du Labour. Plusieurs députés conservateur et travaillistes ont également été suspendus de leur parti à la suite d'accusations de harcèlement sexuel.