Chine : il est 23h30 à Tianjin quand soudain...

  • A
  • A
Chine : il est 23h30 à Tianjin quand soudain...
Les détonations sont parties d'un entrepôt de la zone portuaire où une cargaison d'explosifs a pris feu.@ AFP
Partagez sur :

Deux énormes explosions ont secoué mercredi soir une zone industrielle de Tianjin, dans le nord-est de la Chine. 

EN IMAGES

Deux énormes déflagrations. Une immense boule de feu qui s'élève dans le ciel noir. Une onde de choc ressentie à plusieurs kilomètres à la ronde. Les deux explosions qui ont secoué mercredi soir une zone industrielle de Tianjin, dans le nord-est de la Chine, où étaient entreposés des produits chimiques et des gaz toxiques, ont fait au moins 50 morts et 700 blessés selon un bilan provisoire. 

Les déflagrations, si spectaculaires qu'elles ont pu être observées de l'espace par des satellites, ont déclenché une onde de choc ressentie à plusieurs kilomètres à la ronde, à tel point que l'Institut américain de géologie (USGS) a relevé des phénomènes sismiques.

Vers 23h30 locales, une boule de feu géante et des colonnes de flammes se sont élevées au-dessus de Tianjin.

Tianjin5

"La boule de feu était énorme, peut-être 100 mètres de haut", a raconté à l'AFP un riverain habitant à proximité de la zone portuaire où a eu lieu la série d'explosions.

Tianjin2

La magnitude de la première explosion équivalait à la détonation de trois tonnes de TNT, tandis que la seconde explosion avait une puissance de l'équivalent de la détonation de 21 tonnes de cet explosif.

Tianjin4

Au petit matin, des panaches de fumée étaient toujours visibles au-dessus des immeubles de la ville.  

Tianjin1 AFP

Des débris de verre causés par l'onde de choc étaient présents jusqu'à trois kilomètres à la ronde autour du lieu du sinistre.

Tianjin3


 Un homme quitte son appartement, sa valise à la main. 

Tianjin7