Être Noir aux États-Unis : l'inégalité en chiffres

  • A
  • A
Être Noir aux États-Unis : l'inégalité en chiffres
La mort d'un jeune Noir, tué début août par un policier blanc à Ferguson, rappelle douloureusement qu'aux Etats-Unis, l'égalité entre Noirs et Blancs est loin d'être une réalité.@ REUTERS
Partagez sur :

INFOGRAPHIE - Alors que les émeutes de Ferguson remettent la question raciale sur le devant de la scène, Europe1.fr fait parler les chiffres.

Souvenez-vous : en 2008, dans l’euphorie qui suivait l’élection de Barack Obama, le premier président américain noir, éditorialistes et sociologues voyaient là l’avènement d’une Amérique "post-raciale", dans laquelle les discriminations subies par les Noirs et les autres minorités n’auraient été qu’un vilain souvenir. Mais depuis, plusieurs faits divers ont mis à mal cette théorie. Le 9 août, la mort d’un jeune Noir, tué par un policier blanc à Ferguson, dans le Missouri, est encore venue le rappeler douloureusement : aux États-Unis, le fossé qui sépare Blancs et Noirs est encore loin d’être comblé. La preuve en quatre chiffres.

>> LIRE AUSSI - "C'est dangereux d'être un jeune homme noir" aux Etats-Unis

Un revenu médian toujours plus bas

En cinquante ans, l’écart de revenus entre Noirs et Blancs ne s’est pas réduit aux États-Unis. Quant au taux de pauvreté des Noirs, il a certes chuté, mais demeure plus élevé que celui des Blancs, atteignant en 2011 28%, contre 10%.

>> LIRE AUSSI - Ferguson : les Américains découvrent leur "police militaire"

Le taux de chômage systématiquement plus élevé

Depuis les années 1960, c’est aussi une constante : le taux de chômage des Noirs est systématiquement au moins deux fois supérieur à celui des Blancs, indique l’Economic Policy Institute. En 2013, près d’un travailleur noir sur cinq s’est retrouvé au chômage.

>> LIRE AUSSI - Retour en images sur les émeutes de Ferguson

Plus de Noirs que de Blancs en prison

Aux États-Unis, un homme noir avait en 2010 six fois plus de chance de se retrouver en prison qu’un homme blanc. D’après le Pew Research Center, cet écart entre Noirs et Blancs s’est même accru depuis les années 1960, quand un homme noir avait tout de même cinq fois plus de chance qu’un Blanc d’être incarcéré.

>> LIRE AUSSI - Les Anonymous en renfort des manifestants de Ferguson

Égalité au lycée, mais pas à l'université

Côté éducation, l'égalité entre Blancs et Noirs semble exister jusqu'au lycée, puisque les taux de réussite y sont à peu près similaires. En revanche, les choses se gâtent une fois à l'université : les Américains blancs sont 40% à obtenir un niveau Licence ou plus, contre seulement 20% pour les Noirs, et ce malgré les mesures de discrimination positives prises depuis les années 1970. Et qui commence à être remise en cause.

>> LIRE AUSSI - Aux États-Unis, la discrimination positive, c'est (bientôt) fini