Être ministre et soutenir les Waffen SS, impossible en Lettonie

  • A
  • A
Être ministre et soutenir les Waffen SS, impossible en Lettonie
La Première ministre de Lettonie@ Reuters
Partagez sur :

INCOMPATIBILITÉ D’HUMEUR - Le ministre de l’Environnement letton va être limogé. Sa faute : vouloir participer à une marche d’anciens soldats de la Waffen SS.

L’INFO. Il fallait faire un choix entre être ministre et apprécier les Waffen SS. Laimdota Straujuma, Premier ministre de Lettonie, a fait savoir vendredi qu'elle allait limoger son ministre de l'Environnement. La faute d’Einars Cilinskis : vouloir participer dimanche à une manifestation d'anciens combattants des deux divisions lettones de la Waffen SS.

"Ce ministre a déclaré aujourd'hui qu'il se joindrait à ce défilé et qu'il ne voulait pas pour autant démissionner, en conséquence le Premier ministre va signer dans la journée sa révocation", a déclaré son porte-parole Andis Blinds.

Tensions avec les russophones. Ces combattants lettons ont lutté contre les Soviétiques aux côtés des Allemands nazis. Pour la forte minorité russophone de Lettonie, ce défilé organisé chaque année est un hommage intolérable rendu au nazisme.

La crise ukrainienne a avivé les inquiétudes au sein des minorités russophones dans les anciennes républiques de l'URSS voisines de la Russie, notamment dans les Etats baltes. Einars Cilinskis a affirmé vouloir participer "en tant que patriote letton" au défilé. Il était déjà présent lors de l’édition 2012 de cet hommage.