Etats-Unis : un policier noir au secours d'un membre du Ku Klux Klan

  • A
  • A
Etats-Unis : un policier noir au secours d'un membre du Ku Klux Klan
Un policier noir a aidé un membre du Ku Klux Klan, en Caroline du Sud. @ Capture d'écran Twitter
Partagez sur :

Un policier noir a aidé un membre de l'organisation suprématiste blanche à se mettre à l'abri de la chaleur, en Caroline du Sud.  

Des dizaines de personnes du Ku Klux Klan, l'organisation suprématiste blanche, ont manifesté samedi devant le parlement de Caroline du Sud pour protester contre le retrait du drapeau confédéré. Cette journée a cependant été marquée par un autre évènement : un policier noir aidant un militant du Ku Klux Klan, victime d'un coup de chaleur. Un moment immortalisé par un photographe, qui l'a publié sur Twitter, et qui a été retweeté plus de 4.000 fois sur le réseau social.

"Un exemple peu commun d'humanité". Leroy Smith, un policier noir, a en effet aidé un militant portant un t-shirt avec une croix gammée à se mettre à l'abri de la chaleur. "Un exemple peu commun d'humanité en Caroline du Sud : Leroy Smith aide un suprémaciste blanc à s'abriter et à boire à cause de la chaleur", a tweeté Rob Godfrey, le photographe auteur du cliché.

Des heurts avec des contre-manifestants. Des dizaines de membres du Ku Klux Klan s'étaient réunis samedi pour manifester contre la décision de retirer le drapeau confédéré du parlement de Caroline du Sud. Quelques heurts ont eu lieu avec des contre-manifestants, selon The State et un autre journal, le Post and Courier.

Un drapeau confédéré controversé.La décision de retirer le drapeau confédéré avait été prise quelques jours après la tuerie de Charleston, au cours de laquelle Dylan Roof, un partisan de la suprématie blanche, avait tué neuf Noirs dans une église. L'auteur de la tuerie avait posé fièrement, avant l'attaque, avec ce drapeau. Emblème des soldats du Sud pendant la Guerre de Sécession, le drapeau confédéré est un symbole de racisme pour beaucoup d'Américains.