États-Unis : un cimetière juif vandalisé près de New York, 3ème cas en deux semaines

  • A
  • A
États-Unis : un cimetière juif vandalisé près de New York, 3ème cas en deux semaines
Des stèles ont été renversées comme à Philadelphie en début de semaine (image d'illustration)@ DOMINICK REUTER / AFP
Partagez sur :

Plus de douze pierres tombales ont été retournées et les images des défunts de six d'entre elles ont été rayées.

Une douzaine de tombes ont été vandalisées dans un cimetière juif de Rochester, dans l'État de New York, le troisième incident du genre aux Etats-Unis en deux semaines, a-t-on appris jeudi.

Ouverture d'une enquête. Une division spéciale de la police de l'État consacrée aux crimes haineux s'est chargée de l'affaire. Le gouverneur démocrate de l'État de New York, Andrew Cuomo, a annoncé avoir demandé l'ouverture d'une enquête quant aux profanations du cimetière de Waad Hakolel, après une série d'alertes à la bombe dans des centres juifs et des saccages dans des cimetières juifs à Philadelphie et à St Louis.

Une montée de l'antisémitisme ? Le président Donald Trump a condamné ces menaces et agressions, mais a aussi semblé suggérer que leurs auteurs cherchaient à lier son entrée en fonction à la Maison-Blanche avec une montée de l'antisémitisme. L'année dernière, la campagne de Trump s'est attiré le soutien de groupes nationalistes blancs d'extrême-droite.

Des stèles rayées jusqu'à devenir anonymes. Au cimetière de Waad Hakolel, plus de douze pierre tombales ont été retournées et les images des défunts gravées sur au moins six stèles ont été rayées jusqu'à être effacées, a précisé Karen Elam, responsable de la fédération juive de la région de Rochester. La date du saccage reste incertaine. "C'est clairement du vandalisme", a-t-elle déclaré au téléphone à Reuters. "Tout vandalisme d'un cimetière juif est de facto de l'antisémitisme."



Michael Phillips, président de l'association qui supervise le cimetière, a estimé dans la presse locale que la qualification en incident antisémite n'était pas évidente, en évoquant des dégâts relativement limités. Une centaine de pierres tombales ont été renversées le week-end dernier dans un cimetière juif de Philadelphie et quelque 170 tombes d'un cimetière juif ont également été vandalisées à St Louis, dans le Missouri.