Espagne : un migrant clandestin meurt asphyxié dans une valise

  • A
  • A
Espagne : un migrant clandestin meurt asphyxié dans une valise
Une valise (photo d'illustration)@ DANIEL MIHAILESCU / AFP
Partagez sur :

Un Marocain de 27 ans est mort asphyxié, caché par son frère dans une valise placée dans le coffre d'une voiture sur un ferry, en tentant d'entrer illégalement en Espagne.

Son frère l'avait caché dans une valise dans laquelle il est mort asphyxié. Un Marocain de 27 ans est décédé, caché dans un bagage placé dans le coffre d'une voiture sur un ferry. Il tentait d'entrer illégalement en Espagne. Son grand frère a été arrêté et inculpé d'homicide involontaire.

Il constate que son frère ne respire plus. Son frère, âgé de 34 ans, avait embarqué légalement dimanche avec un véhicule à bord du ferry qui reliait Melilla, une enclave espagnole au Maroc et Almeria, au sud de l'Espagne. Il semble avoir tenté de faire passer clandestinement son jeune frère en Espagne, en le cachant à bord du véhicule, a déclaré un porte-parole de la Garde civile.

Pendant le voyage, il a découvert que son frère ne respirait plus et a averti l'équipage. Tous les efforts de réanimation, de l'équipage à bord du ferry puis des secouristes dans le port d'Almeria sont restés vains.

Une histoire qui en rappelle une autre. Début mai, un petit garçon ivoirien de huit ans, avait été découvert caché dans une valise par la Garde civile, au poste-frontière entre le Maroc et Ceuta. Son père, résident en Espagne, avait tenté de le faire venir clandestinement, parce que son salaire était insuffisant pour demander un permis de séjour pour l'enfant. L'image aux rayons X du garçon, dissimulé en position fœtale, avait suscité l'indignation en Espagne, où il a finalement obtenu un permis de séjour provisoire et retrouvé ses parents.

Des risques inconsidérés pour passer en Espagne. Chaque année, des milliers de migrants risquent leur vie pour atteindre Ceuta et Melilla, représentant les seules frontières terrestres entre l'Afrique et l'Union européenne. Certains tentent de franchir les clôtures de sept mètres de haut séparant ces enclaves espagnoles du Maroc, tandis que d'autres essaient de gagner la péninsule ibérique à bord d'embarcations. Dimanche, quatre migrants originaires d'Afrique subsaharienne se sont noyés en tentant de gagner Ceuta à la nage depuis la côte marocaine, ont indiqué les autorités marocaines.