Encore des soldats français impliqués dans des viols en Centrafrique

  • A
  • A
Encore des soldats français impliqués dans des viols en Centrafrique
@ AFP
3823 partages

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a saisi la justice.

Les faits dateraient de 2014 mais ce n'est que le 19 janvier dernier que le ministre de la Défense a été mis au courant par le Haut commissaire des Droits de l'Homme. Selon l'ONU, plusieurs enfants centrafricains auraient été sexuellement abusés par des militaires français alors en mission pour l'Opération Sangaris - notamment un frère et une soeur de 9 et 7 ans - en échange, indique le document, "d'une bouteille d'eau et d'un sachet de biscuits". Il s'agirait, selon les enfants, de pratiques imposées aux environs ou à l'intérieur du camp de M'Poko, près de l'aéroport de Bangui. D'autres soldats, des Géorgiens participant à la mission européenne, sont également visés. 

C'est la troisième fois en deux ans que des militaires français sont accusés de viols en Centrafrique. Comme à chaque fois dans ce type d'affaires, l'entourage de Jean-Yves Le Drian martèle que si les faits sont avérés, des sanctions disciplinaires exemplaires seraient prises. Cependant, après l'audition de cinq militaires par la justice française, en décembre dernier, sur de précédentes accusations, aucun n'a été mis en examen.