Donald Trump incendie le pape sur Facebook

  • A
  • A
Donald Trump incendie le pape sur Facebook
@ Christopher Furlong / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Le magnat de l'immobilier, candidat aux primaires républicaines, n'a guère apprécié de voir sa foi remise en question par le pape François. 

Le candidat aux primaires républicaines des Etats-Unis n'a pas apprécié la pique lancée par le pape jeudi, dans l'avion qui le ramenait du Mexique à Rome. Après avoir donné la messe à Ciudad Juarez, à côté du grillage frontalier qui sépare le Mexique des Etats-Unis, le pape a fustigé "ceux qui veulent construire des murs". Une critique qui visait ouvertement Donald Trump, qui propose de batir un mur entre les Etats-Unis et le Mexique. 

Pour le pape, "une personne qui veut construire des murs n'est pas chrétienne". Le milliardaire américain Donald Trump ne peut se revendiquer comme "chrétien" quand il promet de construire des murs contre les immigrés, a affirmé jeudi le pape François dans l'avion qui le ramenait du Mexique à Rome. "Une personne qui veut construire des murs et non des ponts n'est pas chrétienne", a affirmé le souverain pontife, répondant à la question d'un journaliste sur les positions anti-immigrés du candidat à la primaire républicaine aux Etats-Unis.

Réponse ulcérée de Donald Trump : mettre "en doute la foi d'une personne est honteux".  "Qu'un leader religieux mette en doute la foi d'une personne est honteux", a immédiatement riposté le milliardaire dans un long message posté sur sa page Facebook. "Aucun dirigeant, notamment un leader religieux, ne devrait avoir le droit de remettre en question la religion ou la foi d'un autre homme," développe-t-il.  "Le pape n'a eu vent que d'une partie de l'histoire. Il n'a pas vu le crime, le trafic de drogue et l'impact économique négatif que les politiques (de migration) ont sur les Etats-Unis", tranche-t-il. 

In response to the Pope:If and when the Vatican is attacked by ISIS, which as everyone knows is ISIS