Donald Trump a acheté plus de 3.600 noms de domaine pour éviter qu'on se moque de lui

  • A
  • A
Donald Trump a acheté plus de 3.600 noms de domaine pour éviter qu'on se moque de lui
Donald Trump a notamment fait l'acquisition du site "DonaldTrumpSucks.com".@ SAUL LOEB / POOL / AFP
Partagez sur :

Pour protéger son image et empêcher ses opposants de se servir d'Internet contre lui, Donald Trump a depuis des années acquis des sites Internet aux noms  de domaine étonnants.

Gare à ceux qui voudraient utiliser Internet pour le contrer. Depuis plusieurs années, avant même que naissent ses ambitions présidentielles, Donald Trump a entrepris de devancer les petits malins qui voudraient créer des sites Internet contre lui. Selon une enquête menée par CNN, le président américain aurait acheté au total 3.643 noms de domaine.

"Fier d'être déplorable". CNN a épluché les acquisitions et les transferts de sites Internet par Donald Trump, étalés sur 20 ans, en utilisant l'outil DomainTools. On y retrouve des noms de domaine classiques, sérieux, comme DonaldjTrump.com, son premier site web acheté en 1997, ou TrumpOrganization.com, ouvert en 1999 et qui renvoie aujourd'hui vers le site Trump.com. La grande majorité de ces sites renvoie vers des pages blanches, et beaucoup redirigent automatiquement vers des sites consacrés au président américain. Une cinquantaine est liée aux affaires de Donald Trump. Mais plusieurs noms de domaine renvoient aussi vers des sites commerciaux pour le moins surprenants. CNN cite notamment le cas de ChicagoTrumpLimo.com, qui ouvre en fait un site de vente de vêtements griffés "Proud2bDeplorable" (Fier d'être déplorable", ndlr)… Tout un programme.

TrumpFraud.com. Au cours des dernières années, le businessman a aussi mis la main sur des noms de domaines qui, achetés par des opposants, auraient pu salir son image. Il a notamment fait l'acquisition des sites TrumpFraud.com (Trump Fraudeur) et TrumpScam.com (Trump Escroquerie). Une manière d'anticiper les critiques. Le milliardaire, toujours prompt à traîner ceux qui l'ennuient devant les tribunaux, a même déposé le nom de domaine ImBeingSuedByTheDonald.com (Le Donald Me Poursuit En Justice). Original.

Devancer ses adversaires politiques. Et quand il a fait sa première incursion en politique, Donald Trump n'a rien changé à sa méthode. Avant de voir pulluler sur la toile des sites militants ou ironiques associés à son nom, le milliardaire a pris les devants. En 2012, la "Trump Organization" a acheté le nom de domaine VoteAgainstTrump.com (Votez contre Trump), TrumpMustGo.com (Trump doit partir), and NoMoreTrump.com (Trump, ça suffit). En 2015, les analystes politiques auraient aisément pu prévoir la candidature de Donald Trump à la présidence américaine : deux mois avant l'annonce officielle, il achetait les sites MakeAmericaGreatAgain.vote et MakeAmericaGreatAgain.us, du nom de son slogan de campagne.

"Donald Trump craint". Plus étonnant, Donald Trump a aussi mis la main sur le site DonaldTrumpSucks.com (Donald Trump Craint.com), un nom de domaine qui appartenait à l'origine à un "cyber-squatter" (un internaute qui achète les noms de domaine à l'avance par militantisme, ou dans l'espoir qu'on les lui rachète à prix d'or le moment venu). Quand le nom de domaine a expiré, Donald Trump s'est jeté dessus et l'a racheté, un soir de Noël 2014.