Mali : deux Casques bleus meurent dans un crash d'hélicoptère

  • A
  • A
Mali : deux Casques bleus meurent dans un crash d'hélicoptère
Un responsable de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma) à Gao au nord du Mali avait indiqué plus tôt qu'il s'agissait sans doute d'un accident. (Illustration)@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Deux Casques bleus sont morts mercredi dans le crash vraisemblablement accidentel de leur hélicoptère dans le nord du Mali, ont annoncé les Nations unies.

Deux Casques bleus sont morts mercredi dans le crash vraisemblablement accidentel de leur hélicoptère dans le nord du Mali, ont annoncé les Nations unies, alors que de nouveaux affrontements ont été signalés dans ce pays particulièrement instable du Sahel. L'hélicoptère faisait partie du contingent allemand de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma), selon des responsables de l'ONU. Le gouvernement allemand devait donner une conférence de presse mercredi soir à Berlin.

À New York, au siège de l'ONU, un porte-parole, Farhan Haq, a expliqué que l'hélicoptère s'était écrasé alors qu'il "surveillait des affrontements au sol". En mars 2015, deux militaires néerlandais de la Minusma avaient déjà péri dans un accident d'hélicoptère, également près de Gao.

Le nord du Mali tombé aux mains de djihadistes. Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes djihadistes liés à Al-Qaïda. Ces groupes ont été en grande partie chassés par une opération militaire internationale lancée en janvier 2013, à l'initiative de la France, qui se poursuit actuellement. Mais des zones entières du pays échappent encore au contrôle des forces maliennes, françaises et de la Minusma (forte de 12.000 hommes), régulièrement visées par des attaques, malgré la signature en mai-juin 2015 d'un accord de paix, censé isoler définitivement les djihadistes.