Deux collègues découvrent qu'elles sont sœurs, 40 ans après leur séparation

  • A
  • A
Deux collègues découvrent qu'elles sont sœurs, 40 ans après leur séparation
@ CAPTURE D'ECRAN GOOGLE MAPS
Partagez sur :

Holly Hoyle O'Brien et Meagan Hughes, séparées en Corée du Sud il y a 40 ans, se sont retrouvées par hasard, alors qu'elles étaient collègues dans le même hôpital.

Le hasard fait parfois bien les choses. Deux sœurs orphelines séparées il y a 40 ans en Corée du Sud se sont retrouvées après avoir été embauchées toutes les deux dans le même hôpital en Floride, rapporte The Guardian. C'est grâce à un test ADN qu'elle ont pu confirmer leur lien de parenté.

Adoptées par des familles américaines. Tout commence dans les années 1970, quand la mère de la petite Eun-Sook, aujourd'hui Meagan Hughes, quitte le domicile familial pour fuir le père alcoolique de l'enfant. La demi-sœur de la petite fille, Pok-nam Shin, qui s'appelle aujourd'hui Holly Hoyle O'Brien, reste avec son père. Quand celui-ci meurt, quelques années plus tard, elle est confiée à un orphelinat puis adoptée par une famille américaine de Virginie à l'âge de 9 ans. Entre temps, sa demi-sœur se retrouve également confiée à un orphelinat et adoptée, elle aussi, par une famille américaine de l'Etat de New York.

Un test ADN. L'histoire aurait pu en rester là. Mais cette année, les deux femmes sont embauchées comme infirmières dans un hôpital de Sarasota, en Floride, dans le même service. Elles deviennent rapidement amies et se rendent compte des nombreux points communs entre leurs parcours. A tel point qu'elles décident en août de faire un test ADN, qui s'avère positif et confirme que les deux femmes sont bien sœurs. "Ma première réaction, c'était "Oh mon Dieu', confie Meagan Hughes au Herald Tribune de Sarasota, ajoutant : "j'étais sous le choc, paralysée. J'ai une sœur".