Des nazis chez les communistes de la RDA

  • A
  • A
Des nazis chez les communistes de la RDA
En 1954, soit cinq ans après la création de la RDA, le Parti socialiste unifié d'Allemagne comptait 27% d'anciens militants du NSDAP, le parti national-socialiste d'Adolf Hitler@ Laurent Hamels/AltoPress/Maxppp
Partagez sur :

Un historien affirme que plus d'un quart du parti au pouvoir en RDA jusqu'en 89 était composé de nazis.

Le parti communiste au pouvoir en RDA, la SED, comptait plus d'anciens nazis que ce que l'on pensait jusqu'à présent, affirme l'hebdomadaire Der Spiegel dimanche en citant les recherches d'un historien. En 1954, soit cinq ans après la création de la RDA, le Parti socialiste unifié d'Allemagne, principal parti au pouvoir de 1949 à 1989, comptait 27% d'anciens militants du NSDAP, le parti national-socialiste d'Adolf Hitler, selon l'historien Jan Foitzik, cité par le magazine.

Dès 1946, la SED a recruté dans ses rangs d'anciens nazis et en 1947, il fut décidé qu'ils devaient être traités comme "des citoyens au même titre" que les autres, selon la même source. En 1954, 32,2% des employés des administrations publiques étaient d'anciens membres du parti nazi. L'historien publie actuellement un livre sur les intérêts soviétiques en RDA de 1945 à 1954.

La RDA s'est officiellement construite en opposition au "monde fasciste" en Allemagne de l'Ouest. Elle n'a jamais fait de travail sur son passé nazi comme à l'Ouest, considérant que les anciens nazis étaient réfugiés à l'Ouest.