Depardieu, ministre de la Culture en Russie ?

  • A
  • A
Depardieu, ministre de la Culture en Russie ?
Gérard Depardieu a obtenu samedi soir un passeport russe, sur décision de Vladimir Poutine.@ MAXPPP
Partagez sur :

Après avoir reçu son passeport russe, l'acteur s'est vu proposer un logement en Mordovie.

Il a été accueilli en héros. Gérard Depardieu, qui vient de recevoir un passeport russe, s’est rendu dimanche dans la région de Mordovie, à l’est de Moscou, où il a été reçu en grande pompe. Sur le tarmac de l’aéroport de Saransk, capitale de la région où vivent 300.000 personnes, des femmes en costumes traditionnels russes ont chanté pour célébrer son arrivée. Le gouverneur, Vladimir Volkov, était aussi présent et a offert à la star venue fêter le Noël orthodoxe, fêté le 7 janvier, un appartement ou une maison.

>> A lire aussi : Depardieu a un passeport russe

• Un logement dans la région. Vladimir Volkov a proposé à Gérard Depardieu de choisir un appartement ou un endroit pour se construire une maison. Les autorités locales ont promis à l’acteur de lui "construire une maison au cœur des magnifiques forêts de Mordovie et au bord de l’Insar", une rivière locale.

depardieu en russie

© MAXPPP

• La Mordavie, ses forêts, ses camps de prisonniers. "Au bord des forêts de bouleaux, je m’y sens bien", écrivait le comédien dans sa lettre d’amour à la Russie, après avoir obtenu la citoyenneté. En Mordavie, "Gégé" sera servi. Mais la région est moins connue pour ses attraits touristiques que pour la vingtaine de camps de prisonniers qu’elle abrite et dont la création remonte à l’époque stalinienne. C’est d’ailleurs dans un camp de Mordovie que l’une des deux jeunes femmes du groupe Pussy Riot, condamnées à deux ans de camp pour une prière anti-Poutine, purge sa peine.

>> A lire aussi : Deux des Pussy Riot iront bien en camp

pussy riot bandeau 930

© Reuters

• Un passeport russe à son nom. Avant de se voir offrir un logement, Gérard Depardieu a reçu samedi soir un passeport russe, sur décision du président Vladimir Poutine. Les chaînes russes ont diffusé des images montrant une accolade entre les deux hommes. "Est-ce que tu as vu mon film ?", entend-on l’acteur demander au président russe, qui le questionne à son tour : "Gérard, es-tu satisfait de ton travail ?". Ce à quoi "Gégé" répond : "je suis vraiment très satisfait de tout".

L'accolade entre les deux hommes :

• Un poste de ministre de la Culture ? D'après l'agence russe Ria Novosti, qui cite une source locale, Gérard Depardieu s'est même vu proposer le poste de ministre de la Culture de la république de Mordovie. "Si M. Depardieu le souhaite, nous pouvons lui proposer ce poste", a déclaré le gouverneur selon l'agence qui précise que l'acteur s'est dit flatté, mais a indiqué qu'il ne pourrait prendre une telle décision qu'après avoir découvert plus en détail la culture de la république de Mordovie.

• Un rendez-vous au tribunal mardi. La visite de Gérard Depardieu en Russie ne devrait pas se prolonger trop longtemps : l’acteur est en effet convoqué mardi au palais de justice de Paris. Il a beau détenir un passeport russe, il n’en est en effet pas moins attendu par les juges français pour s’expliquer sur des faits de conduite en état d’ivresse. Gérard Depardieu a été contrôlé le 29 novembre dernier à Paris avec un fort taux d’alcool dans le sang, 1,8 g par litre de sang, bien au-dessus de la limite autorisée de 0,5 g. Sa présence est obligatoire au tribunal, où il fait l’objet d’une procédure de "plaider coupable". Un représentant du parquet devrait lui proposer une peine sanctionnant son infraction, puis, si la peine est acceptée, Gérard Depardieu devrait participer à une brève audience publique.

>> A lire aussi : Arrêté, Depardieu avait 1,8g d'alcool dans le sang