Décollage réussi pour le premier avion de ligne chinois

  • A
  • A
Décollage réussi pour le premier avion de ligne chinois
Le premier avion "made in China" a décollé avec succès vendredi matin@ ANDY WONG / POOL / AFP
Partagez sur :

Le C919 a décollé vendredi matin pour un vol d'essai d'une heure et demie depuis l'aéroport de Shanghai. Le trafic aérien avait été restreint pour l'occasion.

Le C919, un moyen-courrier conçu par la Chine pour bousculer le duopole Airbus-Boeing, a pris son envol pour la toute la première fois vendredi, une avancée technologique illustrant les ambitions aéronautiques de Pékin.

Un vol d'essai d'une heure et demie. L'appareil, construit par l'entreprise publique Commercial Aircraft Corporation of China (Comac), a décollé depuis l'aéroport international de Shanghai, pour un vol d'essai censé durer une heure et demie, ont constaté des journalistes sur place.

L'appareil, blanc, bleu et vert avec la mention "C919" peinte sur l'empennage, a quitté le sol comme prévu à 14 heures locales (8 heures à Paris), sous les cris et les applaudissements de milliers de personnes rassemblées le long de la piste de décollage. Le trafic aérien avait été restreint pour l'occasion.

Concurrencer le B737 et l'A320. Avec cet appareil capable de transporter 168 passagers sur 5.550 km, Comac espère rivaliser sur les vols régionaux avec les deux stars internationales du moyen-courrier, le B737 de l'américain Boeing et l'A320 de l'européen Airbus. Le régime communiste a fait de cet appareil, dont le premier exemplaire avait été dévoilé au public en novembre 2015, un enjeu de prestige. Des fonds publics ont été abondamment employés pour sa fabrication. Ne pas avoir d'avion "made in China", c'est se trouver "à la merci des autres", avait déploré le président Xi Jinping en 2014.