De la cocaïne dans des sacs de riz pour un programme de l'ONU

  • A
  • A
De la cocaïne dans des sacs de riz pour un programme de l'ONU
920 sacs de riz imprégné de cocaïne ont été interceptés le week-end dernier dans le port de Rosario, en Argentine.@ STR / TELAM / AFP
Partagez sur :

Pour passer de la cocaïne d'Amérique du Sud en Afrique, des trafiquants argentins et colombiens ont imprégner de drogue du riz destiné à un programme de l'ONU de lutte contre la faim.

Des trafiquants argentins et colombiens ont redoublé d'inventivité pour passer de la cocaïne d'Amérique du Sud en Afrique. Ils ont trouvé une nouvelle méthode qui consiste à imprégner de drogue du riz destiné à un programme de l'ONU de lutte contre la faim. Selon le directeur général des douanes du pays, Guillermo Michel, le procédé utilisé par les trafiquant de drogue était "sophistiqué et innovant".

920 sacs interceptés. D'après les enquêteurs, les trafiquants comptaient d'abord envoyer la marchandise au Brésil, première étape d'un long périple avec l'Europe comme destination finale. Le chargement - 920 sacs - a été intercepté le week-end dernier dans le port de Rosario, en Argentine, a annoncé mercredi le directeur général des douanes du pays.

Un essai des trafiquants. Il y avait au plus 30 kg de cocaïne. "C'était certainement un essai, et si cela avait fonctionné, ils auraient continué avec des quantités plus importantes", a estimé Guillermo Michel.

Des arrestations. Sept Colombiens soupçonnés de liens avec le cartel del Norte del Valle, quatre Argentins et un Guatémaltèque ont été arrêtés lors du coup de filet de la police argentine. L'Argentine est essentiellement un pays de transit et de blanchiment de l'argent de la drogue, provenant des régions andines et destinée au marché européen.