Danemark : le "non" l'emporte au référendum sur l'UE

  • A
  • A
Danemark : le "non" l'emporte au référendum sur l'UE
@ BO AMSTRUP / SCANPIX DENMARK / AFP
Partagez sur :

REVERS - Les Danois ont voté à 53% contre un renforcement de leur coopération avec l'Union européenne en matière de police et de sécurité. 

Les Danois eurosceptiques ont dit non à plus d'Europe en rejetant très nettement jeudi par référendum un renforcement de leur coopération avec l'Union européenne en matière de police et de sécurité, de crainte de perdre leur souveraineté en matière d'immigration.

Plus de 53% pour le "non". "C'est un non net. Je respecte totalement la décision des Danois" qui "ont eu peur de perdre le contrôle" de leur destinée, a déclaré le Premier ministre danois Lars Lokke Rasmussen lors d'une conférence de presse au siège du gouvernement à Copenhague. Le non, défendu par l'extrême gauche et le Dansk Folkeparti (Parti du peuple danois), pourtant soutien au parlement du gouvernement minoritaire, a obtenu 53,1% des suffrages contre 46,9% pour le oui, selon des résultats définitifs.

8e référendum sur l'UE depuis 1972. Le président du groupe libéral Venstre (pro-européen), Soren Gade, a appelé à un "examen de conscience" dès lors "qu'une grande majorité de formations parlementaires prônent le oui et que les électeurs disent non". Le référendum, le huitième soumis aux électeurs du royaume scandinave depuis celui sur son adhésion à l'UE en 1972, confirme la défiance de l'opinion publique à l'égard du projet européen mais aussi la grande forme du Parti du peuple danois (DF), porte-drapeau des eurosceptiques.