Crash de TransAsia : le pilote a "tiré la mauvaise manette"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'avion s'était écrasé dans une rivière de Taïwan, après être passé au-dessus d'une voie rapide. Le pilote avait coupé le seul moteur de l'appareil.

C'est une erreur humaine qui a coûté la vie à 43 personnes, mortes dans le crash d'un avion de la TransAsia à Taïwan le 4 février. Un premier rapport d'enquête a dévoilé jeudi que le pilote a coupé le seul moteur en marche de l'appareil alors que l'autre était défaillant. Le décryptage des boîtes noires de a révélé que, quelques secondes avant l'accident, le pilote avait déclaré : "Oh ! J'ai tiré sur la mauvaise manette."

Avec ses deux moteurs hors d'usage, l'avion a commencé à perdre de l'altitude, ajoute le rapport. Des images amateur spectaculaires ont montré l'appareil en train de perdre de l'altitude et de dévisser, puis heurter une autoroute et plonger dans une rivière, où avaient été repêchés les quinze survivants. Des canots gonflables avaient été déployés pour récupérer les passagers transits de froid dans les eaux gelés de la rivière Keelung.

"Pourquoi le pilote a fait cela, nous ne le savons pas", a commenté le directeur du Conseil de sécurité de l'aviation civile Thomas Wang. "C'est la principale chose que devra déterminer notre rapport d'analyse" final, a-t-il ajouté. L'ébauche de ce rapport devrait être rendue publique en novembre et l'enquête définitive est attendue en avril 2016.