Attaques de Copenhague : que sait-on du suspect ?

  • A
  • A
Attaques de Copenhague : que sait-on du suspect ?
@ HO / DANISH POLICE / AFP
Partagez sur :

Selon le journal à sensation Ekstra Bladet, l’auteur de la fusillade se nomme Omar Abdel Hamid El-Hussein. L’homme serait sorti de prison  il y a seulement deux semaines.

Plus de 24 heures après l’attaque contre un centre culturel de Copenhague, on commence à en savoir plus sur l’auteur présumé des faits. Selon le tabloïd danois Ekstra Bladet, le suspect abattu par la police tôt dimanche matin, se nomme Omar Hamid El-Hussein. Ce jeune homme âgé de 22 ans serait sorti de prison tout juste deux semaines avant les attaques.

>> LIRE AUSSI - Copenhague : l'ambassadeur de France raconte la fusillade

Condamné pour une violente agression au couteau. Toujours selon ce journal à sensation, le suspect était notamment connu des services de police du fait de ses liens avec le gang des "Brothas", implantés dans le quartier populaire de Nørrebro. C'est dans ce même quartier que le suspect a été abattu dimanche matin, après avoir ouvert le feu sur les forces de l'ordre. Omar Hamid El-Hussein a été condamné pour avoir poignardé à plusieurs reprises un jeune de 19  ans à la jambe et au postérieur, dans un train de banlieue, en novembre 2013. Il aurait également été condamné à deux ans de prison en décembre dernier.

>> LIRE AUSSI - Copenhague : l'auteur présumé se nommerait Omar El-Hussein

Né et élevé au Danemark. Plus tôt, les services de police avaient indiqué que l'auteur présumé, âgé de 22 ans, était né et avait grandi au Danemark. D’autre part, les forces de l’ordre avaient ajouté que ce dernier était connu pour des "infractions à la législation sur les armes et des violences". "Il est également connu pour ses liens avec des bandes de délinquants", avait-elle ajouté.

Deux morts et cinq blessés. La première attaque, au fusil-mitrailleur, a eu lieu samedi vers 16 heures dans un centre culturel où avait lieu un débat sur l'islamisme et la liberté d'expression. Le réalisateur Finn Nørgaard, 55 ans, qui se trouvait dans l'assistance, est mort atteint au thorax par une des dizaines de balles que l'assaillant a eu le temps de tirer, avant de fuir en voiture. Trois policiers ont été blessés en s'interposant.

>> LIRE AUSSI - Copenhague : que sait-on des deux fusillades ?

La seconde attaque a eu lieu à l'extérieur de la grande synagogue de Copenhague après minuit. Dan Uzan, un juif de 37 ans, qui montait la garde pour protéger les dizaines d'invités d'une bar mitzvah, a été tué. Deux policiers ont également été blessés.