Conférence climat : la "priorité" doit être donnée aux femmes, selon Touraine

  • A
  • A
Conférence climat : la "priorité" doit être donnée aux femmes, selon Touraine
@ BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :

La conférence sur le climat, COP21 devra donner la "priorité" aux femmes car elles "sont en première ligne face au changement climatique", a déclaré vendredi la ministre française de la Santé, Marisol Touraine.

La conférence sur le climat, COP21, qui se déroulera en décembre à Paris devra donner la "priorité" aux femmes car elles "sont en première ligne face au changement climatique", a déclaré vendredi la ministre française de la Santé, Marisol Touraine.

Ce que veut Touraine. S'exprimant lors d'un colloque organisé à Paris sur femmes et changement climatique, Marisol Touraine a souhaité que "les projets portés par des femmes soient considérés comme prioritaires dans les moyens financiers qui seront dégagés à Paris" lors de la COP21. La responsable, qui détient aussi le portefeuille des Droits des femmes, souhaite que la notion de "droits des femmes" soit inscrite "noir sur blanc" dans l'accord final de la conférence.

"Il nous faudra redoubler de vigilance". Lors de la précédente réunion annuelle sur le climat, la COP20 à Lima, "certains pays conservateurs ont refusé d'intégrer la question du genre dans l'accord", a indiqué la ministre. "Cette question n'est à ce stade qu'une option du projet de texte (...) Il nous faudra redoubler de vigilance", selon la version écrite de son discours.

La responsable note que le nombre de femmes dans les délégations "a stagné" entre la COP19 en 2013 à Varsovie et la COP20 et voudrait que "la conférence de Paris marque un progrès historique en la matière" et que des femmes "participent, au plus haut niveau, aux processus de décision".