Comment les Américaines réagissent-elles au dernier scandale Trump ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Europe 1 a rencontré plusieurs Américaines résidant dans le Missouri, où se tiendra dimanche soir le nouveau débat entre Clinton et Trump. 

REPORTAGE

Aux Etats-Unis, la majorité des électeurs sont des électrices... Et elles ne sont pas toutes choquées par la dernière sortie obscène de Donald Trump : une vidéo du Washington Post le montre parlant des femmes qu'il convoitent. "Quand on est une star, elles nous laissent faire. On fait tout ce qu'on veut", y affirme-t-il. Suite à ces propos, plusieurs ténors républicains l'ont déjà lâché. Dernier en date : John McCain, le candidat malheureux de 2008. Dans le Missouri, où aura lieu dimanche soir le nouveau débat entre les deux candidats à la Maison-Blanche, la dernière déclaration fracassante en date du candidat républicain clive les Américaines.

"C'est vraiment dégueulasse, je le déteste". Dans une vitrine, un panneau souhaite la bienvenue aux débatteurs. Les familles, elles, s'arrêtent plutôt devant les citrouilles et les toiles d’araignée qui annoncent Halloween. Mais à l'évocation de la vidéo de Trump, Diana, qui est prof de français, en recrache presque sa glace : "C'est vraiment dégueulasse, je le déteste. Mais qui sait, il y a encore des gens qui vont voter pour lui ?" Les femmes, surtout, peuvent-elles encore voter pour lui ? "On aurait donc un dirigeant capable d'aller tripoter des dirigeantes d'autres pays ?" s'interroge Mélissa. Elle espère que ces propos obscènes feront changer d'avis certaines supportrices de Trump.

"Les mecs parlent comme ça, il y a pire". Mais ce n'est pas gagné dans ce Missouri très conservateur... "Tant qu'il est contre l'avortement, je vote pour lui", lâche ainsi une passante. Susie et sa mère Wanda réitèrent leur soutien total au milliardaire : "Non ça ne m'offense pas, parce que les mecs parlent comme ça, il y a pire". "Tout le monde fait des erreurs", ajoute sa mère. Susie votera Trump parce qu'il "faut un homme d'affaires pour redresser le pays". Cette chef d'entreprise aimerait l'entendre parler d'économie, ce soir lors du débat, et voudrait qu'il attaque Hillary Clinton, "une femme qui a fait beaucoup de mal aux femmes parce qu'elle a soutenu son mari volage".  



Le débat se tiendra la nuit prochaine, à 4h00 heure française, depuis le stade de basket de l'Université de Saint Louis. Et vous pourrez le suivre sur Europe1.fr.

.