Colombie : le Parlement approuve la loi d'amnistie des Farc

  • A
  • A
Colombie : le Parlement approuve la loi d'amnistie des Farc
La loi d'amnistie des Farc adoptée par le parlement colombien mercredi était prévue par l'accord de paix signé en novembre dernier. @ GUILLERMO LEGARIA / AFP
Partagez sur :

Selon le président du Sénat, "5.700 guérilleros" vont désormais commencer à rendre leurs armes".

Le Parlement de Colombie a approuvé mercredi la loi d'amnistie des Farc, premier pas vers la concrétisation de l'accord de paix signé avec cette guérilla afin de mettre fin à plus de 52 ans de confrontation armée.

Pour "consolider la paix". "Premier pas pour la consolidation de la paix, grâce au Congrès qui a approuvé la Loi d'amnistie par un vote historique", a réagi le président Juan Manuel Santos sur son compte Twitter. La loi a été approuvée par 69 voix pour et 0 contre au Sénat, qui compte 102 sièges, et auparavant par 121 pour et 0 contre à la Chambre des représentants, composée de 166 députés.

Prévu dans l'accord du 24 novembre. Ce texte, qui prévoit l'amnistie ou la grâce aux membres des Forces armées révolutionnaires de Colombie accusés de délits politiques ou connexes, était prévu par l'accord de paix signé le 24 novembre pour mettre fin à plus de 52 ans de confrontation avec la plus importante et plus ancienne guérilla du pays.

5.700 combattants concernés. "Nous saluons l'approbation de la loi d'amnistie qui est un pas de plus sur le long chemin que nous empruntons pour amener les Colombiens vers la paix", a tweeté le chef des Farc, Rodrigo Londoño, plus connu sous ses noms de guerre "Timoleon Jimenez" ou "Timochenko". À partir de maintenant, quelque "5.700 guérilleros vont commencer à quitter les montagnes et à rendre leurs armes", a déclaré le président du Sénat, Mauricio Lizcano, dans un communiqué.