Cologne : le nombre de plaintes s'envole, les migrants visés par la police

  • A
  • A
Cologne : le nombre de plaintes s'envole, les migrants visés par la police
@ Maja Hitij / dpa / AFP
Partagez sur :

La police a annoncé avoir enregistré 500 plaintes pour des violences, notamment à caractère sexuel, lors de la nuit du Nouvel An à Cologne. La plupart des suspects sont des réfugiés ou des immigrés illégaux.

Pendant que l'extrême-droite manifeste, la police communique. Dimanche, elle a annoncé que le nombre de plaintes enregistrées après les incidents du Nouvel An à Cologne s'élevait désormais à 500. Le dernier décompte faisait état d'une centaine d'actes de vols et violences, pour certaines à caractère sexuel. La police a également identifié plusieurs dizaines de suspects dont la plupart sont des réfugiés ou des immigrés illégaux.

Dans le même temps, des heurts ont éclaté à Cologne entre des manifestants d'extrême-droite hostiles aux immigrants et la police. Après avoir reçu des bouteilles et des tirs de feux d'artifice d'un groupe de manifestants, les forces de l'ordre ont utilisé du gaz lacrymogène et des canons à eau pour mettre fin au rassemblement.