Chine : Disney se félicite de l'abandon de la politique de l'enfant unique

  • A
  • A
Chine : Disney se félicite de l'abandon de la politique de l'enfant unique
@ AFP
Partagez sur :

Le patron de Disney s'est félicité vendredi de l'abandon de la politique dite de l'enfant unique en Chine.

Le patron de Disney s'est félicité vendredi de l'abandon de la politique dite de l'enfant unique en Chine, jugeant qu'il tombait à point nommé avant l'ouverture d'un parc Disneyland à Shanghai, tandis que les titres des entreprises de produits pour nourrissons bondissaient en Bourse.

"Les enfants c'est une bonne chose pour Disney". Le Parti communiste chinois a dévoilé jeudi un assouplissement de portée historique de la politique de contrôle des naissances, qui autorisera tous les couples à avoir deux enfants quelle que soit leur situation. "Cette décision arrive à point nommé (...) De toute évidence, les enfants c'est une bonne chose pour Disney", a commenté M. Robert Iger lors d'une conférence de presse à Shanghai, suscitant l'hilarité de l'auditoire.

Le premier parc Disney en Chine continentale. La construction du Disneyland Shanghai avait été entamée en 2011, et son ouverture, originellement prévue cette année, a été reportée à courant 2016 par le géant américain de médias et du divertissement. D'un coût de quelque 5,5 milliards de dollars, il s'agit du premier parc Disney en Chine continentale, où l'entreprise espère séduire une classe moyenne en plein essor.

"La Chine est un excellent marché (pour Disney), qu'il y a ait des changements de politique (de la natalité) ou non", a poursuivi M. Iger. "On adore les enfants, bien entendu, mais on aime tout le monde".