Ce qu'on sait de la mort de Diana

  • A
  • A
Ce qu'on sait de la mort de Diana
@ REUTERS
Partagez sur :

En 2008, un tribunal avait conclu à un homicide dû à la conduite "négligente" d'Henri Paul.

Dans la nuit du 30 au 31 août 1997, la princesse Diana meurt dans un accident de la route, sous le tunnel de l'Alma, à Paris. Lady Di est alors assise à l'arrière d'une voiture de luxe avec son compagnon Dodi al Fayed, conduits tous les deux par leur chauffeur Henri Paul. Mohamed al Fayed, l'homme d'affaires milliardaire et père de Dodi, continue d'affirmer que le couple a été victime d'un complot. Mais, pour la justice britannique, le dossier ne fait plus mystère.

Ce qu'ont dit les polices française et britannique. Les enquêtes menées par les polices française et britannique ont conclu à un accident provoqué par une vitesse excessive et un chauffeur qui avait trop bu. Toutes deux ont rejeté la théorie de Mohamed al Fayed, père de Dodi, selon qui le couple a été tué dans le cadre d'un complot ourdi par le prince Philip, époux de la reine Elizabeth, et mis en oeuvre par les services secrets britanniques, pour éviter que Diana, mère d'un futur roi d'Angleterre, n'épouse un musulman. Il affirme également que Diana était enceinte de son fils.

Ce qu'a dit l'enquête judiciaire. Après avoir entendu 250 témoins et retracé les dernières 48 heures du couple, l'enquête judiciaire a conclu, le 7 avril 2008, à un homicide par imprudence du chauffeur et des paparazzi qui traquaient la voiture de Diana et Dodi al Fayed. L'accident  "a été causé ou favorisé par la vitesse et le comportement du chauffeur ainsi que la vitesse et le comportement des véhicules suiveurs". Trois "facteurs" auraient "contribué" au drame: "le fait que le jugement du chauffeur ait été altéré par l'alcool, que Diana ne portait pas de ceinture de sécurité et que la voiture ait percuté un pilier" du tunnel, a conclu l'enquête judiciaire.