Catalogne : l'Espagne lance un mandat d'arrêt européen contre Carles Puigdemont

  • A
  • A
Catalogne : l'Espagne lance un mandat d'arrêt européen contre Carles Puigdemont
Carles Puigdemont.@ NICOLAS MAETERLINCK / BELGA / AFP
Partagez sur :

Vendredi soir, la justice espagnole a affirmé avoir lancé un mandat d'arrêt européen contre le président destitué de la Catalogne Carles Puigdemont. La Belgique va "étudier" ce mandat.

La tension monte d'un cran entre le pouvoir central espagnol et Carles Puigdemont. La justice espagnole a lancé vendredi un mandat d'arrêt européen contre le président catalan destitué et quatre de ses "ministres" repliés en Belgique, qui ont refusé de comparaître devant elle.

Plusieurs chefs d'inculpation. Une juge d'instruction a lancé le mandat contre chacun des cinq membres du gouvernement destitué, pour "rébellion, sédition, détournement de fonds publics et désobéissance à l'autorité", a annoncé dans un communiqué le tribunal qui a déjà incarcéré jeudi huit autres membres de l'ancien exécutif indépendantiste.

Le mandat fédéral reçu par la Belgique. Le parquet fédéral belge a confirmé la réception du mandat d'arrêt, qu'il allait "étudier" avant d'être "donné à un juge d'instruction". Il vise Carles Puigdemont et quatre de ses "ministres" repliés en Belgique alors qu'ils devaient être entendus par la magistrate jeudi avec 13 autres membres de l'ancien exécutif catalan et six membres du bureau du parlement régional. Presque au même moment, Carles Puigdemont dénonçait "l'énorme influence de la politique sur le pouvoir judiciaire en Espagne", dans une interview en français à la RTBF.