Bruxelles : opérations de la police dans un quartier liées aux attaques de Paris

  • A
  • A
Bruxelles : opérations de la police dans un quartier liées aux attaques de Paris
Photo d'illustration@ AFP
Partagez sur :

Un homme aurait été arrêté après des perquisitions dans un quartier populaire de la capitale belge. 

L'enquête sur les attentats perpétrés vendredi à Paris a conduit les forces de l'ordre jusqu'en Belgique, où une opération de police est en cours. Car les enquêteurs soupçonnent que certains des assaillants soient originaire de Belgique : selon les informations d'Europe 1, la voiture retrouvée près de la salle de concert du Bataclan, qui pourrait être celle des assaillants, a été louée en Belgique. Et un ticket de stationnement bruxellois a été retrouvé dans l'habitacle.

Ce qui expliquerait les opérations menées samedi après-midi par la police belge dans le quartier de Molenbeek à Bruxelles. La RTBF, citant une source anonyme proche de l'opération, précise que des perquisitions étaient en cours dans ce quartier populaire de la capitale belge et qu'un homme a été arrêté au cours de ces opérations. Une conférence du Parquet fédéral était prévue en fin d'après-midi.

Une des hypothèses, parmi d'autres, est donc celle d'une équipe venue de l'étranger, renforcée éventuellement de résidents français, selon une source proche du dossier. Le tabloïd populaire belge La Dernière Heure, assure même que trois des assaillants qui ont perpétré les attentats de Paris venaient de Molenbeek. Une confirmation qui reste à confirmer : le vice-Premier ministre et ministre de l'Intérieur belge Jan Jambon a déclaré samedi qu'il n'a "pour l'instant aucune preuve d'une implication belge" dans les attaques de Paris, dans un entretien à la télévision flamande VRT.