Bruxelles : le suspect tué mardi soir est un Algérien né en 1980

  • A
  • A
Bruxelles : le suspect tué mardi soir est un Algérien né en 1980
Lors de la conférence de presse du parquet belge mercredi à Bruxelles.
368 partages

Le suspect tué mardi soir est un Algérien né le 9 juillet 1980. Il était en séjour illégal en Belgique.

Le suspect abattu à Bruxelles mardi suite à une perquisition liée aux attentats du 13 novembre a été identifié, a déclaré le parquet belge lors d'une conférence de presse mercredi matin à Bruxelles. Il s'agit d'un Algérien de 35 ans.

En  séjour illégal. Le suspect tué a été identifié comme étant Belcaïd Mohammed, un Algérien né en juillet 1980. Il était en séjour illégal en Belgique mais n'était connu des autorités judiciaires que pour un "vol simple" commis en 2014, a précisé un porte-parole du parquet. Il a été "neutralisé" par un tireur d'élite des forces de l'ordre depuis l'extérieur de l'appartement visé par la perquisition. Le parquet belge a aussi déclaré que deux personnes recherchées étaient toujours en fuite.

Un drapeau de Daech. Un drapeau de l'organisation Etat islamique et un livre sur le salafisme ont été retrouvés dans l'appartement perquisitionné mardi près du corps du suspect tué.

Salah Abdeslam n'était pas visé. Mardi en début d'après-midi mardi, une perquisition a mal tourné rue du Dries, dans la commune bruxelloise de Forest, débouchant sur un assaut. Alors qu'un suspect armé d'une Kalachnikov a été tué, d'autres avaient pris la fuite, provoquant le déploiement d'une vaste opération de police pour les retrouver. Selon une source policière française, la perquisition ne visait pas Salah Abdeslam, le terroriste encore recherché des attentats du 13 novembre, mais concernait "l'entourage d'un ou plusieurs des 11 inculpés belges".