Brexit : l'UE reporte l’interdiction de bouilloires pour ne pas fâcher les Britanniques

  • A
  • A
Brexit : l'UE reporte l’interdiction de bouilloires pour ne pas fâcher les Britanniques
Photo d'illustration@ JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :

L'UE, soucieuse de ne pas irriter les Britanniques à quelques mois d'un référendum sur le Brexit, a reporté l'interdiction de certaines bouilloires.

Bruxelles fait tout pour calmer le jeu alors que le Royaume-Uni s'agite sur son éventuelle sortie de l'Union européenne (UE). La Commission européenne a décidé de reporter une interdiction de certains appareils électro-ménagers gourmands en énergie, selon le Financial Times. Parmi ces produits figurent des grille-pains et surtout des bouilloires super-puissantes fort prisées de nos voisins, qui sont de grands amateurs de thé. Cette réglementation devrait être mise en place après le référendum sur le Brexit, prévu le 23 juin. Une source de l'UE a déclaré au journal que cette mesure était sensible à cause "de l'obsession britannique pour les bouilloires".

Des normes qui nourrissent le sentiment anti-européen. Derrière l'anecdote se cache une véritable source d'exaspération pour les Britanniques, qui s'étaient déjà indignés à propos d'une autre interdiction du même type, concernant certains types d'aspirateurs consommant beaucoup d'électricité. Le site du journal explique que ce rejet de certaines normes européennes remonte aux années 1980, lorsque Bruxelles avait pris des mesures contre des tondeuses à gazon trop bruyantes.

Les nombreuses normes européennes et les contraintes qu'elles imposeraient aux Britanniques sont d'ailleurs un des arguments des partisans du "No" au référendum sur le Brexit. Le député écossais du parti anti-européen Ukip David Coburn en a fait son beurre son Twitter, s'inquiétant dans un message de l'impact de l'interdiction de ce type de grille-pain sur ses tartines.