Brexit : au Royaume-Uni, des Européens déjà priés de plier bagages

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

It's time to leave. Plusieurs expatriés européens ont récemment reçu une lettre du gouvernement britannique pour les enjoindre à quitter le pays.

Cela fait 18 ans que Sam Schwarzkopf vit à Londres. Par peur du Brexit, ce chercheur allemand a voulu demander la résidence permanente au Royaume-Uni, première étape avant la nationalité. Il a rempli des pages de formulaire, mais il a commis une petite erreur : il n’a pas joint l’original de son passeport.

"Préparez-vous à quitter le Royaume-Uni". C'est le début des ennuis pour Sam. "Dans la lettre de refus, ils m’ont écrit 'vous avez seulement mis une copie de votre passeport. Nous n’acceptons pas votre demande'. Ensuite, il y avait cette phrase : 'Préparez-vous à quitter le Royaume-Uni'. Ils savaient que j’étais un citoyen allemand, mais ils l’ont laissée délibérément. Un vrai scandale", peste-t-il au micro d'Europe 1.

Une attitude "hostile envers les citoyens de l'UE". Tant que le Royaume-Uni est dans l'Union européenne, Sam a le droit d'y vivre librement. Des cas comme le sien, Sophie in 't Veld, eurodéputée des Pays-Bas, en connaît des dizaines. Depuis qu’elle s’intéresse au sujet, elle croule sous les appels au secours et la députée européenne accuse le gouvernement britannique. "C’est vraiment une situation hallucinante", s'agace-t-elle. "Ils font des demandes complètement déraisonnables qui ne sont pas en conformité avec la loi européenne. C’est une attitude très rigide, presque hostile envers les citoyens de l’Union européenne", constate Sophie in 't Veld.

Le parlement européen a décidé de soutenir ces expatriés inquiets. Une audition sera bientôt organisée.