Belgique : une mère tue son fils de 11 ans à coups de hache

  • A
  • A
Belgique : une mère tue son fils de 11 ans à coups de hache
Interrogé par la télévision belge RTL, le bourgmestre de Seraing, Alain Mathot, a dit avoir mis en place une cellule psychologique pour les témoins de ce drame.@ NICOLAS MAETERLINCK / BELGA / AFP
Partagez sur :

Cette femme a confirmé avoir tenté d'assassiner sa fille de 15 ans et a expliqué au juge qu'elle avait "peur de mourir d'une maladie". 

Une mère a avoué avoir tué son fils de 11 ans à coups de hache dimanche dans la nuit près de Liège, en Belgique, a indiqué le parquet de cette ville, cité par l'agence Belga. Elle a également confirmé avoir tenté d'assassiner sa fille de 15 ans, expliquant au juge d'instruction "avoir eu peur de mourir d'une maladie" et "avoir commis son geste afin d'éviter à ses enfants de vivre dans un monde tel que celui d'aujourd'hui". Sa fille a réussi à s'enfuir après le décès de son frère et s'est réfugiée chez une voisine.

Un état psychologique dégradé depuis des années. Veuve depuis plusieurs années, la mère supportait mal le deuil de son mari, selon le parquet, et était connue pour être dépressive depuis ce décès. Son état psychologique se serait dégradé ces dernières semaines. Elle a expliqué qu'elle craignait pour sa santé ainsi que pour sa vie.

Une cellule psychologique mise en place. Interrogé par la télévision belge RTL, le bourgmestre de Seraing, Alain Mathot, a dit avoir mis en place une cellule psychologique pour les témoins de ce drame, les voisins comme les policiers.  "Je me suis préoccupé d'avoir une aide psychologique pour les policiers qui ont constaté la scène, pour les voisins qui ont reçu la fille. La fille est à l'hôpital, elle doit être encadrée", a-t-il dit.