Ayrault : "La France exige la libération du journaliste" retenu en Turquie

  • A
  • A
Ayrault : "La France exige la libération du journaliste" retenu en Turquie
@ EUROPE 1
Partagez sur :

Cette interpellation survient alors que les relations entre Ankara et Bruxelles se sont tendues ces dernières semaines.

INTERVIEW

Le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault a "exigé" dimanche la libération d'un journaliste français, Olivier Bertrand, retenu depuis vendredi par la police en Turquie, qualifiant cette détention d'"inadmissible".

"Nous faisons tout pour obtenir sa libération". "Nous sommes en contact permanent avec lui par notre ambassade. Nous faisons tout pour obtenir sa libération", a déclaré l'ancien Premier ministre lors du Grand rendez-vous Europe1/LesEchos/I-télé. "Ce qui se passe est profondément choquant, inadmissible. La France exige la libération de ce journaliste", a-t-il insisté. Olivier Bertrand, journaliste au média en ligne Les Jours, a été arrêté vendredi alors qu'il effectuait un reportage à Gaziantep, proche de la frontière syrienne.

"Il ne faut surtout pas arrêter de parler avec la Turquie". Cette interpellation survient alors que les relations entre Ankara et Bruxelles se sont tendues ces dernières semaines, après l'arrestation de plusieurs journalistes et opposants politiques turcs. Depuis la tentative de coup d'Etat du 15 juillet, les autorités turques ont lancé des purges qui ont notamment frappé les médias et les journalistes turcs de plein fouet. Vendredi, le patron du quotidien d'opposition Cumhuriyet, Akin Atalay, a été placé en garde à vue, quelques jours après l'incarcération du rédacteur en chef et de plusieurs collaborateurs du journal. "Il ne faut surtout pas arrêter de parler avec la Turquie, ce serait une profonde erreur", a estimé M. Ayrault, tout en dénonçant "les atteintes à la liberté de la presse et les arrestations arbitraires".