Avion russe abattu par la Turquie : Poutine dénonce un "coup de poignard dans le dos"

  • A
  • A
Avion russe abattu par la Turquie : Poutine dénonce un "coup de poignard dans le dos"
Vladimir Poutine a dénoncé l'acte de la Turquie mardi.@ ALEXEY DRUZHININ / RIA-NOVOSTI / AFP
Partagez sur :

TURQUIE - Alors que la Turquie a abattu mardi matin un avion russe ayant violé son espace aérien, Vladimir Poutine a dénoncé un "coup de poignard dans le dos".

Le président russe Vladimir Poutine a dénoncé mardi "un coup de poignard dans le dos" d'Ankara après qu'un avion russe ait été abattu par l'armée turque à la frontière syrienne plus tôt dans la journée Le président russe a également qualifié les autorités turques de "complices des terroristes" avant d'ajouter que la décision de la Turquie d'abattre l'avion aura des "conséquences sérieuses" sur les relations entre Moscou et Ankara.

Convocation à Moscou. L'ambassade de Turquie en Russie a également annoncé que son attaché militaire à Moscou avait été convoqué par le ministère russe de la Défense alors que le Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, a justifié la décision de ses forces armées d'abattre mardi un avion militaire russe, qui avait selon Ankara violé son espace aérien, en affirmant qu'il était de son "devoir" de tout faire pour protéger ses frontières.

La Russie dément. De son côté la Russie a affirmé que le bombardier Su-24 qui a été abattu se trouvait dans l'espace aérien syrien.