Avec Malaysia Airlines, listez vos "dernières volontés"

  • A
  • A
Avec Malaysia Airlines, listez vos "dernières volontés"
@ Reuters
Partagez sur :

La compagnie aérienne, endeuillée par deux catastrophes cette année, a lancé une opération promotionnelle intitulée "Mes dernières destinations avant de mourir".

C’est un concours qui a suscité le malaise. Malaysia Airlines a annoncé, mercredi, avoir modifié le nom d'une opération promotionnelle, à l'origine baptisée "Dernières volontés". Une référence à la mort jugée "inappropriée" après les deux tragédies qui ont frappé la compagnie cette année, causant la mort de 537 personnes. 

Une opération validée avant les deux tragédies. Les premiers prix du concours intitulé "Mes dernières destinations avant de mourir" ("My Ultimate Bucket List") étaient des billets gratuits aller-retour entre l'Australie ou la Nouvelle-Zélande et la Malaisie. "Ce concours a été approuvé avant les deux catastrophes et le thème choisi en raison d'une expression courante utilisée dans les deux pays", a justifié la compagnie aérienne malaisienne. L'entreprise a néanmoins reconnu que ce clin d'oeil était "inapproprié" compte tenu des récents événements. 

Un nouveau nom. Le concours a été rebaptisé "Gagnez un iPad ou un vol à destination de la Malaisie avec Malaysia Airlines". Les voyageurs ayant réservé un vol sur Malaysia Airlines entre le 1er septembre et 31 décembre étaient invités à dresser la liste de leurs destinations de rêve "avant mourir". Les réponses les plus originales devaient participer au tirage au sort final pour que leurs auteurs gagnent 12 billets aller-retour gratuits. 

La compagnie de ce petit pays d'Asie du Sud-Est, qui avait avant cette année une bonne réputation en matière de sécurité, se retrouve au bord du précipice depuis la disparition inexpliquée de l'avion du MH370, au-dessus de l'océan Indien le 8 mars dernier, et la destruction d'un autre appareil en plein vol, le MH17, avec 298 personnes à son bord le 17 juillet, au-dessus de l'Ukraine. 

Des vagues de licenciement. Les réservations ont depuis chuté de plus de 30% après cette dernière tragédie, a reconnu le transporteur aérien. En grande difficulté depuis 2011, Malaysia Airlines a annoncé fin août la suppression d'un poste sur trois pour faire descendre le nombre de ses employés à 14.000 contre près de 20.000 actuellement.