Présence d'aliens ou irruption solaire imminente ? Aux États-Unis, les internautes affolés par la mystérieuse fermeture d'un observatoire

  • A
  • A
Présence d'aliens ou irruption solaire imminente ? Aux États-Unis, les internautes affolés par la mystérieuse fermeture d'un observatoire
L'observatoire a été fermé le 6 septembre. Capture d'écran@ Sunspot Observatory
Partagez sur :

L'Observatoire solaire de Sunspot, au Nouveau-Mexique, a brusquement fermé ses portes le 6 septembre pour des raisons inconnues. De quoi alimenter les théories les plus folles sur internet, entre invasion d'aliens et éruption solaire prochaine.

Quand la réalité prend des allures de science-fiction. Aux États-Unis, dans l'État du Nouveau-Mexique, l'Observatoire solaire de Sunspot, un centre de recherche astronomique, a brusquement fermé ses portes et évacué son personnel le 6 septembre, pour des raisons inconnues. De quoi alimenter sur internet les discussions les plus folles, entre théorie du complot, invasion prochaine d'aliens et fin du monde.

"Le FBI refuse de nous dire quoi que ce soit". Sur son site, le centre s'est en effet contenté d'un laconique communiqué. "L'association des Universités de Recherche en Astronomie (Aura) a décidé de fermer Sunspot temporairement. L'observatoire continue de travailler avec l'Aura pour permettre de rouvrir le plus tôt possible", écrit le centre. 

Et les autorités locales semblent ne pas en savoir plus que les habitants. Affirmant avoir vu le FBI aux commandes de la fermeture du centre, le shérif local a expliqué à ABC 7 que "le FBI refuse de nous dire quoi que ce soit". Et d'ajouter, dans l'Alamogordo Daily News : " il est certain qu'il se passe quelque chose de gros si le FBI est impliqué".

"Je pense que c'est en lien avec les aliens". Sur internet, notamment sur le forum Reddit, les théories toutes les plus improbables les unes que les autres se multiplient depuis plusieurs jours. "Je pense que c'est en lien avec des aliens", suggère un internaute cité par Le Parisien, quand d'autres évoquent la possibilité d'une éruption solaire imminente que l'on voudrait cacher au public, ou encore une fuite de mercure émanant de l'observatoire, raconte encore le quotidien.

De son côté, le tabloïd britannique Daily Express soulève l'idée d'un piratage de la structure par la Russie  ou la Chine. Et comme le rappelle The Independant, un autre élément alimente également les fantasmes des internautes. L'Observatoire se trouve en effet à moins de 200 kilomètres du site de Roswell, un village de l'Etat où un ovni s'était écrasé en 1947.