Attentats au Burkina Faso : deux Français sont morts

  • A
  • A
Attentats au Burkina Faso : deux Français sont morts
@ OUOBA_AHMED / AFP
Partagez sur :

Alors que le bilan de l'attaque terroriste qui a frappé Ouagadougou est encore très incertain, le Quai d'Orsay annonce la mort de deux Français.

Deux ressortissants français ont été tués dans l'attaque djihadiste qui a visé un hôtel et un restaurant de Ouagadougou, a indiqué samedi un porte-parole du ministère français des Affaires étrangères. Ces deux Français, un homme et une femme, ont été tués au restaurant Capuccino, un établissement prisé de la communauté expatriée, a-t-on indiqué au Quai d'Orsay.

Un commando djihadiste a mené vendredi soir une attaque sanglante sur un restaurant et un hôtel de Ouagadougou fréquentés par des occidentaux, faisant au moins 26 morts et prenant des otages. Cette attaque a été revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique moins de deux mois après une attaque similaire au Mali.

Très vite, François Hollande a dénoncé dans un communiqué "l'odieuse et lâche attaque qui frappe Ouagadougou". Puis, depuis la Corrèze où il était venu présenter ses vœux, le chef de l’Etat a pris la parole "pour prendre [s]es responsabilités et pour protéger les Français." Puis le chef de l’Etat a annoncé qu’une des victimes des attentats "serait française", alors que les premières informations faisaient état, côté français, d’un seul blessé. Un peu plus tard, le ministère français des Affaires étrangères a annoncé que deux Français feraient partie des victimes.